21 novembre 2012

J’ai testé pour toi les cours de cuisine Cook & Go

the

La principale raison de notre weekend parisien était de participer à un cours de cuisine chez Cook & Go, qui nous avait été offert par Belle-sœurette et Beau-frérot.  Le concept de Cook & Go est tout simple, vous cuisinez à l’atelier et vous emportez le tout pour le cuire et le déguster chez vous. Du coup, vous pouvez même cuisiner pour plusieurs personnes et ensuite faire une diner tranquilou chez vous, vous n’aurez plus qu’à cuire.

Nous avions choisi le menu « Fin du monde » qui comprend :

  • Big bang de potiron, météorite croustillante au parmesan, tsunami de wasabi
  • Météorite de volaille dans une tempête d’épices douces, sauce onctueuse au Tartare
  • Coulée de chocolat au gingembre, poire et passion

On arrive donc à 11h30 à l’atelier de Paris 14ème. Bonne surprise, l’atelier est plutôt chouette, lumineux et coloré, ce qui donne envie de s’y mettre. Bon, par contre l’espace sur la plan de travail pour cuisiner est minuscule, on est (littéralement) coude à coude avec ses voisins, un petit peu plus de place ça ne serait pas du luxe.

On a cuisiné pendant 1h30 et on ne s’est pas ennuyé, on enchaîne tout à la suite, l’ambiance est détendue, on ne voit vraiment pas le temps passé. Là où ça pêche, c’est qu’on a strictement rien appris. Les recettes sont vraiment très (trop) simples. Les techniques les plus compliquées ont été de faire un crumble et une chantilly… Des techniques de bases pour une blogueuse culinaire. 😉 Rien de compliqué non plus pour Sam qui cuisine occasionnellement. Par contre c’était vraiment compliqué pour la jeune fille à côté de nous, on aurait pu utiliser son crumble comme ciment pour monter un mur. Donc, si vous savez cuisiner un minimum n’y allez pas dans l’optique d’apprendre de nouvelles techniques. C’est vraiment une chose que je regrette, je pense qu’ils devraient faire des cours de différents niveaux pour palier ce problème.

Au fur et à mesure qu’on cuisine on range tout dans des boîtes et on colle dessus des étiquettes dessus avec les indications de cuisson pour quand on sera chez nous. Le rangement a vraiment été bien étudié, rien à redire là-dessus. On est rentré en moto donc j’avais tout mis dans mon sac à dos et rien n’a coulé alors qu’il y avait quand même de la soupe! Les temps de cuisson sont bien indiqués donc pas de prise de tête à la maison pour cuire tout ça.
Par contre, petit bémol, lors de l’atelier on stocke toute nos boîtes dans un frigo qui est tout petit par rapport au nombre de participants et ça devient vite le bazar pour y ranger ses boîtes. Un petit frigo en plus, c’est pas grand chose et ça serait vraiment plus pratique.

Une fois à la maison, on déballe tout ça, les cuissons sont très rapides, moins de 15 minutes à chaque fois, et très simples, casserole ou four. On dresse et on passe à la partie la plus intéressante : la dégustation! 🙂

Big bang de potiron, météorite croustillante au parmesan, tsunami de wasabi

Gros gros coup de cœur sur l’entrée, on a vraiment adoré. Les parfums étaient là et le potiron, la chantilly de wasabi et le crumble croustillant se mariaient super bien. C’est une entrée que je referais à l’avenir.

Météorite de volaille dans une tempête d’épices douces, sauce onctueuse au Tartare

Avis mitigé sur le plat. C’était bon, mais rien de transcendant non plus. J’ai bien aimé les filets de poulets panés aux corn-flakes, mais la galette de flocons d’avoine n’avait pas trop d’intérêt. Quand à la sauce, on a mélangé du tartare, de la moutarde et du fromage blanc… Mouais, j’aurais bien aimé une vraie sauce.

Coulée de chocolat au gingembre, poire et passion

Heureusement, le dessert a vraiment bien clôturé le plat, c’était gourmand, chocolaté, goûtu, parfumé, bref tout ce qu’on peux attendre d’un dessert!

Au final, le repas entier est vraiment très copieux, ce qui est plutôt positif, j’avais un peu peur d’avoir de petites portions, mais au final c’était même un petit peu trop, même si on a tout terminé! 😉

Côté prix, on s’en sort pour 49 euros pour 2 cuisiniers et 2 couverts. (Comptez 10 euros en  plus par cuisinier supplémentaire et aussi 10 euros par couvert supplémentaire.) Je trouve que c’est correct.

Pour conclure, on a vraiment passé un agréable moment, on a beaucoup aimé ce que l’on a cuisiné, mais je ne pense pas que j’y retournerais. Pour moi l’intérêt d’un cours de cuisine est vraiment d’apprendre quelque chose. Néanmoins, je trouve le concept d’emmener son repas chez soi vraiment chouette. Quelques petites modifications sur l’espace pour cuisiner et des niveaux de recettes différents seraient vraiment bien.

Cook & Go

17 boulevard Saint-Jacques
75014 PARIS

 

 

21 novembre 2012
Partager Facebook, Twitter, Hellocoton

8 commentaires

8 commentaires

  1. J’ai testé Cook²go une fois et effectivement pas de cuisine juste de « l’assemblage » pour ma part je n’y retournerai pas !

  2. Pourtant qu’est ce que ça à l’air bon 😀

  3. Aude

    Je reviens de l’atelier situé dans le 9ème. Je n’ai pas encore goûté les plats, mais concernant l’atelier, franchement: bof… – L’accueil est tout juste poli (le « Chef » qui ne dit pas bonjour, tout de même)
    – On est effectivement très serrés alors qu’on était seulement 4, on aurait donc pu laaaargement occuper tout le plan de travail. D’autant plus que j’étais collée à 2 Asiatiques franchement pas aimables :-/
    – Les recettes sont ultra basiques et le Chef fait quasiment tout lui-même, même la chantilly. Du coup, tu passes ton temps à touiller 2-3 trucs et emballé, c’est pesé
    – Il s’occupait de nous 4 et d’une autre femme en cours individuel, en même temps. Donc parfois, c’était « mélangez vos flocons d’avoine et les petits pois, j’arrive dans 2mn ». Mouais. Fallait attendre pendait qu’il jonglait quoi.
    Bref, je me suis presque ennuyée, c’et dommage! Heureusement, les plats ont l’air très bons… Verdict tout-à-l’heure 🙂

    1. Tu me diras ce que tu en as pensé! 🙂
      En tout cas on est d’accord sur les impressions de l’atelier en lui même.
      Par contre on avait fait nous même la chantilly… :/

  4. Aude

    Je te recopie mon message FB:

    – Entrée très bonne, mais qui devient un peu écoeurante au bout d’un moment. Le mélange potiron, citronnelle, gingembre, wasabi est sans doute un peu « too much » pour mes papilles traditionnelles!
    – Plat: bon et copieux, sans être extravagant. J’ai bien aimé, c’est rapide et simple à faire, et pas trop dépaysant pour moi 🙂
    – Dessert: je surkiffe le chocolat, tout le monde le sait. Mélangé au gingembre, un chouilla moins…

    Voilou, au final, c’était bon mais je regrette un peu le gingembre un peu trop prononcé pour moi. Mais c’est mieux qu’un plateau télé steack haché / pâtes, j’en conviens 😉

    1. J’avais trouvé que c’était justement assez bien dosé au niveau des épices. Mais bon, j’aime bien manger épicé donc peut être que mes papilles sont plus habituées 😉

      1. Aude

        Moi aussi j’aime beaucoup les épices, mais j’ai un peu de mal avec le gingembre, et je pense que c’est ce qui m’a dérangé dans l’entrée et le dessert. Mais dans l’ensemble, c’était très bon 🙂

Répondre à Fraise Basilic Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *