25 octobre 2011

Bokeh d’amour

the

Premiers essais de bokeh avec forme. Et bah put*** c’est la galère! Une heure pour sortir une image avec un bokeh un peu chouette. C’est pas encore exactement ce que je voulais, mais je suis plutôt contente.

Bon, ça marche bien que si tu peux utiliser une grande ouverture, genre entre 1 et 2,8. Si t’as pas ça, oublies tout de suite.

Alors comment on fait ?

C’est pas bien compliqué : tu prend une feuille épaisse de papier opaque. Tu découpes un rond à la taille de ton objectif. Puis au cutter ou au scalpel, tu découpes un coeur d’environ 1/2 cm au centre. (Ou autre chose si tu n’es pas une fille-cul-cul-qui-aime-les-coeurs.) Tu peux même écrire quelque chose. Ensuite, tu le fixes sur ton objectif avec un peu de scotch de peintre ou d’électricien. Et là, bah tu galères. Et tu t’accroches. Et tu finis par capter comment t’y prendre.

Bon, comme je suis quand même trop gentille, voilà quelques conseils :

– mettre la plus grande ouverture possible
– utiliser un pied car le temps de pose risque d’être long
– se mettre assez loin de la source lumineuse (une guirlande lumineuse c’est parfait)
– régler la focale manuellement

Et après tu obtiens ça. Et tu te dis que ça valait quand même le coup. Et qu’il y a encore du boulot pour arriver à ça.

Exposition : 0,8
Ouverture : f/2,8
Focal : 100 mm
ISO : 1600

25 octobre 2011
Partager Facebook, Twitter, Hellocoton

4 commentaires

4 commentaires

  1. La man

    j’ai rien compris….
    je croyais que les coeurs, c’était une guirlande allumée ?
    S’il n’y a qu’un coeur sur le bout de carton, comment tu fais pour avoir plein de coeurs ?

    La man de la godiche…. (ceci explique peut-être cela….) !

    1. C’est la guirlande de la chambre.
      Ca marche comme ça :

      « Le bokeh prend la forme du diaphragme

      Le diaphragme de l’objectif sert à faire varier la quantité de lumière qui entre dans le système optique. Il se compose de lamelles mobiles qui, en fonction de leur nombre, créent une forme plus ou moins lisse.

      Le bokeh va reprendre cette forme. Généralement, plus il y a de lamelles, plus l’objectif est de bonne qualité et plus le bokeh sera rond et lisse.

      On s’en aperçoit surtout lorsque l’arrière plan est chargé de petites lumières. Chaque source lumineuse prend alors la forme du diaphragme. »

      En quelque sorte je modifie la forme du diaphragme.

      1. la man

        Aaaaaaaaaahhhhhhhhhhhhhhhhh !
        D’abord, j’ai cru que tu avais fait un carton avec plusieurs trous !!!
        La man, qui devrait s’endormir moins bête …

  2. la man

    Aaaaaaaaaahhhhhhhhhhhhhhhhh !
    D’abord, j’ai cru que tu avais fait un carton avec plusieurs trous !!!
    La man, qui devrait s’endormir moins bête …

Répondre à La Godiche Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *